Faut-il une autorisation d’urbanisme pour installer un abri de jardin ?

Envi de décorer son jardin et installer des chalets ou même construire un abri de jardin ? Sachez que presque tout projet de construction nécessite une autorisation à moins que celui-ci ne soit pas si grand. Cet article vous fait savoir quand une autorisation d’urbanisme est obligatoire.

Une autorisation de construction urbanisme

Avant une construction, il faut se rendre à la mairie pour se renseigner auprès du PLU (plan local d’urbanisme) afin de savoir si on a le droit de faire une construction. Que ce soit des abris de jardin en bois ou cabanes ou des chalets de jardin,  un avis favorable se révèle important. Un Plan Local d’Urbanisme vérifie si une construction est autorisée chez vous, est-ce que celle-ci ne dérange pas et suit les règlements de respecter ses voisins et si les matériaux de construction sont dans le règlement. Et la plus importante c’est que la zone est protégée ou non. Dans ce cas, le règlement est différent. Donc, une autorisation est nécessaire. Cependant, sachez que si la surface de votre construction de cabane ou abri de jardin est à l’inférieure de 5 min 2 s, demander une autorisation d’urbanisme n’est pas obligatoire. Mais personnellement, bien examinez si l’endroit est idéal pour faire votre construction : les racines d’arbres s’il en existe, la capacité d’éviter l’inondation.

Dans un secteur protégé

Si vous optez un abri de jardin ou une cabane de jardin et que la surface de plancher ou l’emprise au sol est supérieure de 5 min 2 s, la construction nécessite un respect de règlementations.

Si vous êtes dans une zone protégée, une déclaration préalable est requise même si la surface est inférieure à 5 m², mais un permis de construire non.

La surface au sol de l’abri de jardin est plus de 5 min 2 s à 20 m², une déclaration préalable de travaux doit être faite avant que la construction ne commence et un permis de construire n’est pas obligé. Dans le cas contraire, si la hauteur de l’abri de jardin et les chalets de jardin est de 12 m de plus, il est obligé d’avoir un permis de construction pendant. Le cas est pareil pour les surfaces plus de 20 m², un permis de construire est requis.

Dans un secteur non protégé

Si le secteur est protégé ou non, une autorisation d’urbanisme est exigée si la surface de l’abri ou des cabanes de jardin dépasse les 5 m². À l’inverse, une déclaration préalable et un permis de construction ne sont pas demandés. En outre, une déclaration préalable de travaux est réclamée si la surface de plancher est de 5 à 20 min 2 s. Cependant, un permis de construire n’est pas essentiel. Mentionnez que si la hauteur de l’abri ou la cabine est supérieure à 12 m, il est recommandé d’avoir un permis de construire. Un permis est obligatoire si la surface dépasse de 20 min 2 s et la hauteur de 12 m de plus. Après avoir une autorisation d’urbanisme, le choix de matière de construction ne doit pas mettre à la légère.

Voile d’ombrage : la protection et l’esthétisme pour votre jardin
Comment aménager un coin barbecue dans son jardin ?